La fine pointe de l'orthodontie à Québec | Dr François Bérubé, D.M.D.

Les technologies utilisées

Les boîtiers SPEED

Dans notre pratique, nous utilisons principalement les boîtiers les plus petits sur le marché, soit les boîtiers miniaturisés SPEED. Ces derniers engendrent une irritation buccale beaucoup moins importante que les boîtiers d’autres marques puisqu’ils sont beaucoup plus minces, légers et de plus petite taille.  De plus, leur ressort applique une force continue et tout en douceur.

RÉSULTAT : Moins d’inconfort et de douleur durant le traitement . Côté esthétique, ils sont discrets et faciles à nettoyer. Les attachements fixes nous permettent de corriger la position de chacune de vos dents simultanément. Nous pouvons ainsi remédier à votre problème de dentition et vous aider à rétablir votre sourire.

Un traitement orthodontique avec des broches peut être effectué à tout âge. 

La durée du traitement dépend de la gravité du problème, de la coopération du patient et de la croissance de celui-ci. Il en est de même en ce qui a trait à l’intervalle entre les rendez-vous d’ajustements qui ont lieu en général toutes les 6 à 8 semaines. En ce qui concerne la durée du traitement, elle se déroule généralement sur une période de 12 à 30 mois.

Différents types d’attachements fixes existent sur le marché d’aujourd’hui. Celui que nous privilégions est un système de broches qui délivre des forces légères et continues.

Les attachements fixes ont beaucoup évolué depuis quelques décennies. Toutefois, il demeure tout à fait normal de ressentir un certain niveau d’inconfort après la pose de ces derniers. Notre personnel se fera un plaisir de vous aider à minimiser cet inconfort  et de vous guider tant au niveau de l’alimentation que de l’hygiène, en vous fournissant les outils nécessaires.

Broches linguales

De nos jours, de plus en plus d’adultes ont recours à l’orthodontie et l’apparence des broches collées aux dents peut s’avérer une contrainte à commencer un traitement.

Cela peut effectivement être un des principaux facteurs à considérer avant de se lancer dans un traitement orthodontique.

Notre équipe vous offre donc la possibilité d’effectuer votre traitement avec des boîtiers placés du coté du palais et de la langue, donc qui ne paraissent pas du tout. La durée du traitement est la même que pour les traitements effectués avec les boîtiers visibles, collés du côté des lèvres.

L’appareil d’expansion inférieure

Cet appareil est porté au maxillaire inférieur. Son rôle est de créer de l’espace en exerçant une pression graduelle sur les dents et en corrigeant les bascules des molaires.

L’activation de cet appareil se fait en tournant une vis avec une petite clé fournie lors de la mise en bouche.

Le nombre d’activations nécessaires ainsi que la fréquence à laquelle les effectuer diffèrent d’un patient à l’autre et seront déterminés par l’orthodontiste lors de la mise en bouche de l’appareil.

Une légère pression est ressentie lors du replacement de l’appareil dans la bouche.

Cet appareil doit est porté 24 heures par jour. Il ne doit être retiré que pour manger et se brosser les dents. Si l’appareil n’est pas porté sur une base régulière, l’insertion se fera difficilement et vous devrez enlever des tours de clé, ce qui aura pour conséquence de retarder le processus et de prolonger la durée du traitement.

L’expanseur palatin

Lorsqu’un problème orthodontique est causé par une quantité insuffisante d’os pour permettre la poussée des dents permanentes du haut, lorsque l’espace est adéquat mais que le palais est trop étroit pour que l’éruption des dents survienne sans difficulté, ou lorsque le palais est trop profond (ce qui rend la respiration nasale difficile en gardant la bouche fermée), le recours à un expanseur palatin est nécessaire.

Cet appareil est cimenté sur les premières molaires du haut et sur les prémolaires lorsqu’elles sont en bouche. La vis d’expansion située au centre de l’appareil doit être activée selon nos spécifications. Le traitement comporte deux phases : une phase active d’un mois et une phase passive d’une durée de 6 mois afin que les os du palais gardent la nouvelle forme.

Une fois l’appareil activé, il est normal de sentir une pression à la racine du nez ou sous les yeux. De plus, les dents peuvent être quelque peu sensibles au début. Un espace s’ouvrira entre les incisives et diminuera dans les semaines suivantes, tout en conservant la largeur palatine acquise lors de l’expansion. Cela permettra de regagner l’espace nécessaire pour les incisives supérieures et les canines.

Le brossage des dents s’effectue comme à l’habitude. Cependant, le brossage de l’appareil s’ajoute à la tâche. Quelques changements devront être faits en ce qui a trait à l’alimentation; la gomme à mâcher, les caramels et tout autre aliment collant devront en être éliminés.

Le Forsus

Le forsus est un appareil muni d’un ressort qui agit pour stimuler la croissance de la mâchoire inférieure. Il est installé sur les broches.

Cet appareil est spécialement conçu pour aider à déplacer les dents dans la position appropriée en maintenant la mâchoire inférieure vers l’avant . Dans certain cas, le forsus remplace la nécessité d’extraire des dents ou encore de porter un appareil extra-buccal avec traction sur la tête.

Cet appareil travaille en utilisant des forces douces et constantes pour stimuler la croissance de la mandibule. Il peut également être utilisé afin de corriger l’asymétrie des mâchoires.

Cet appareil est placé en bouche pendant la période active de la croissance. Pour un résultat optimal, il demeure en bouche pendant une période de 12 mois au total, soit 6 mois d’activation et 6 mois consacrés à la rétention.

Le forsus accommode une ouverture de la bouche suffisante pour parler et manger.

La mentonnière

Cet appareil extra-buccal est utilisé pour déplacer les dents supérieures par dessus les dents inférieures. La mentonnière exerce une force à l’aide d’élastiques fixés de cette dernière jusqu’aux crochets placés sur un appareil à l’intérieur de la bouche.

L’efficacité de cet appareil augmente avec le nombre d’heures de port. C’est pourquoi il faut le porter un minimum de 14 heures par jour. Plus il est porté, plus la durée du travail est écourtée.

Idéalement, l’appareil ne devrait pas être porté lors de la pratique de sports de contact, à la récréation et au transport vers l’école. Il faut aussi éviter les bousculades avec le port de cet appareil.

Durant les premiers jours, les dents supérieures peuvent être sensibles, mais cela devrait s’atténuer après 3 ou 4 jours.

La mentionnière corrige le problème habituellement à l’intérieur d’une année.

La voûte palatine

La voûte palatine est un appareil amovible placé sur le palais après une expansion au maxillaire supérieur et ce, afin de conserver la nouvelle forme du palais. Cet appareil amovible est également utilisé à la suite d’un traitement à attachements fixes (broches). Un petit trou est creusé à l’avant de l’appareil (voir photo ) en guise de guide pour le positionnement de la langue. De cette façon, la langue n’est en aucun cas appuyée sur les dents. Si elle l’était, les dents pourraient se déplacer vers l’avant. On élimine donc complètement cette possibilité et le résultat obtenu à la fin du traitement demeure le même tout le temps.

La première année suivant la fin de l’expansion palatine ou du traitement à attachements fixes , la voûte palatine se porte de façon permanente (24 h).

À partir de la deuxième année, elle doit être portée pendant environ 12 heures (nuit).

La voûte palatine est également utilisée auprès des enfants n’ayant pas encore corrigé le positionnement de leur langue durant la déglutition. Elle leur permet de corriger le positionnement idéal de la langue.

Appareil de traction

Il arrive parfois que les dents, par manque d’espace ou par problème d’éruption, restent incluses dans le palais ou dans la mâchoire. Il faut alors aller les chercher de façon mécanique.

C’est souvent le cas des canines permanentes et même quelques fois pour d’autres dents permanentes. Il est alors possible d’aller les chercher avec un appareil amovible et d’éviter la détérioration des racines avoisinantes.

La première intervention consiste à placer un bouton avec une ligature sur la couronne de la dent incluse. Cette intervention se fait habituellement à l’hôpital et est couverte par l’assurance maladie. La ligature en place permet par la suite de s’accrocher sur l’appareil pour commencer le processus de traction pour faire sortir la dent en bouche, et ce, sans douleur.

Les élastiques

Les élastiques sont une aide supplémentaire aux traitements orthodontiques et se combinent aux attachements fixes pour positionner les dents et les mâchoires dans la bonne position.

Les élastiques doivent être changés régulièrement, soit après les repas et à l’heure du coucher. Il est important de les porter le plus longtemps possible, idéalement en tout temps, afin d’éviter « l’effet yo-yo » ayant pour conséquence d’allonger la durée du traitement et de la correction.

La Rétention

La rétention est la dernière étape du traitement orthodontique avec attachements fixes (broches). Elle est marquée par la pose d’un fil, dit lingual, à l’arrière des dents du maxillaire supérieur (du haut), et à l’arrière des dents du maxillaire inférieur (du bas).

Au maxillaire supérieur, le fil longe 6 dents au total ; il va d’une canine à l’autre.

Au maxillaire inférieur, le fil longe 8 dents au total ; il est posé d’une prémolaire à l’autre.

Le fil lingual est posé dans le but que vos dents conservent la position obtenue grâce au traitement.

Il est posé jusqu’à ce que vos muscles, gencives et os soient complètement adaptés à la nouvelle forme de votre dentition. Ce fil lingual demeure généralement pendant 5 ans en bouche. Cependant, il est fortement recommandé de le garder en permanence, afin d’avoir la certitude que le travail effectué ne se dégrade pas dans les années futures et pour que le résultat final demeure le même toute votre vie.